Bleach Wiki
Advertisement

Soi Fon (砕蜂, Soifon) est la Capitaine de la Deuxième Division du Gotei 13, ainsi que la commandante de l’Onmitsukidō, dirigeant personnellement la 1ère brigade, la Police Militaire. Du fait de sa position, elle est un personnage majeur de l’Univers de Bleach.

Apparence[]

Soi Fon est une jeune femme plutôt petite. Elle a un petit visage aux yeux bleus gris foncés, ses cheveux sont noirs et courts et forment un genre de carré effilé avec des longs bandeaux tressés en nattes blanches.

Elle porte un shihakushō noir avec son haori de capitaine. Sous son shihakushō, elle porte la tenue du chef de l’Onmitsukidō, lui laissant le dos et les épaules nus.

Elle transporte son Zanpakutō dans le dos.

Personnalité[]

Soi Fon est une personne très fière, ayant l'habitude de dissimuler ses sentiments personnels pour se montrer forte en toute occasion. Depuis que Yoruichi Shihōin, son mentor, a fui de la Soul Society, elle s'est entraînée durement dans le but de prouver à son ex-supérieure qu'elle était capable de la surpasser.

Le départ de Yoruichi l'a profondément affectée non pas parce qu'elle aurait trahi le Gotei 13, mais parce qu'elle est partie sans elle. Si cette dernière refuse de se l'avouer, elle a beaucoup d'affection pour Yoruichi, pour qui elle est visiblement très obsédée, et finira par lui pardonner.

Son principal passe-temps est de frapper Marechiyo Ōmaeda, son vice-capitaine, lorsqu'il pose une question complétement stupide.

Équipement[]

  • Ginjōtan (銀条反, Ceinture argentée) : Une ceinture en acier qui est d’ordinaire portée sous une armure car son poids ne permet pas au porteur de se déplacer rapidement. Afin de ne pas s’envoler à cause du recul produit par le tir de Jakuhō Raikōben, Soi Fon s’entoure d’un Ginjōtan avant de l’attacher à un endroit solide.

Aptitudes et Compétences[]

Soifon-vs-BG9

La vitesse et la furtivité de Soi Fon lui ont permis de briser aisément l’arme spirituelle de BG9, avant que celui-ci ne s’en rende compte

Étant une Capitaine et la commandante de l’Onmitsukidō, Soi Fon possède un niveau supérieur à celui d’un Vice-Capitaine. Sa maîtrise du corps-à-corps, sa vitesse prodigieuse, ainsi que le pouvoir de son Zanpakutō, Suzumebachi, en font une combattante redoutable, capable d’affronter Yoruichi Shihōin en duel ou encore de capturer Aizen (avec Yoruichi) avant que celui-ci ne s’enfuit au Hueco Mundo. Son endurance au combat lui a permis d’affronter des adversaires plus puissants qu’elle, tels que Baraggan Luisenbarn, l’Espada nº2 et ancien roi du Hueco Mundo, ou encore BG9, un androìde qui occupe le poste de Stern Ritter « K ».

Reiatsu et Prouesses physiques[]

Étant une capitaine, Soi Fon possède une grande quantité de pouvoir spirituel. Son Reiatsu est de couleur jaune. Au vu de sa position de commandante de l’Onmitsukidō, Soi Fon s’est durement entraînée afin de savoir dissimuler sa pression spirituelle, pouvant ainsi se prémunir d’être repérée facilement par ses adversaires. Malgré sa faible corpulence, Soi Fon est assez forte pour affronter de plus grands adversaires qu’elle, pouvant parfois dépasser quatre fois sa propre taille. Elle a également pu attraper un tentacule de BG9 qui l’attaqua par derrière et projeter le Stern Ritter dans le décor, sans que cela lui ait demandé beaucoup d’efforts. De même, l’endurance de la capitaine est impressionnante, étant capable de se battre avec un bras en moins ou encore de pouvoir invoquer son Bankai en étant lourdement blessée.

Capacités de Shinigami[]

Zanjutsu[]

Soi Fon maîtrise très bien l'escrime, n'employant généralement son Zanpakutō que lorsqu'elle fait face à un adversaire avec une arme dégainée. Son style de combat est unique et bien différent des styles traditionnels. Soi Fon tient la lame horizontalement dans une prise inversée, l’utilisant comme un grand poignard avec la lame pointée vers le bas de sa main. Toutes les frappes sont effectuées en balayant le bras vers l'avant, comme s'elle lançait un coup de poing, tout en fouettant la lame vers l'avant. Elle est également assez habile pour bloquer avec la lame de cette manière. Elle se bat également magistralement dans le style normal, ce qui la rend compétente dans deux variantes du combat à l'épée.

Kidō[]

Soi Fon connaît bien l'art du Kidō, bien qu'elle préfère utiliser le Shunpo et les techniques de combat au corps à corps. Elle est suffisamment expérimentée pour le mélanger avec d'autres techniques de combat au corps à corps.

Hakuda[]

Soifon-vs-Yoruichi

Le talent de Soi Fon au corps-à-corps rivalise avec celui de Yoruichi Shihōin

Étant la cheffe de l'Onmitsukidō, Soi Fon maîtrise très bien le combat au corps à corps, dans lequel elle s'entraînait depuis qu'elle a rejoint l'Onmitsukidō pour la première fois. Elle est probablement la combattante au corps à corps la plus compétente de toute la Soul Society, étant capable de se battre avec son mentor Yoruichi Shihōin et de prendre le dessus. Elle est également compétente en contre-attaque. Ses attaques ont une grande vitesse et une grande agilité, laissant peu de temps pour contre-attaquer. De plus, il s'est avéré difficile de mettre la main sur elle à moins qu'elle ne le permette.

  • Kazaguruma (風車, Moulin à vent) : Une technique Hakuda où l'on jette son corps en l'air pour faire un mouvement de cisaillement avec les jambes afin de mettre une jambe devant l'autre sans s'accrocher au sol. Le mouvement peut être effectué soit vers l'arrière, soit sur le côté. Lorsque le mouvement est terminé, avec une jambe haute au-dessus de la tête, l'utilisateur donne un coup de pied dévastateur à l'adversaire, l'envoyant s'envoler avec une force énorme.
  • Takigoi (滝鯉, Carpe de la Cascade) : Une technique Hakuda où l'on bloque les coups de pied d'un adversaire en piégeant le pied de l'adversaire contre son avant-bras et en bloquant l'autre pied avec son propre pied. Le mouvement bloque et piège l'adversaire, qui est alors ouvert à une attaque du combattant, qui peut attaquer avec sa main.
  • Tsurigaki (吊柿, Kaki suspendu) : Une technique Hakuda où l'on utilise la frappe de l'adversaire à son avantage. En enroulant ses propres bras ou jambes autour de la frappe d'un adversaire, il peut être utilisé comme point de pivot pour que l'utilisateur puisse lancer sa propre attaque.

Hohō[]

Soifon-Doubles

La vitesse de Soi Fon lui permet de créer des doubles de vitesse

Soi Fon maîtrise parfaitement le Shunpo. Elle est capable de se battre contre Yoruichi Shihōin, étant capable de la frapper plusieurs fois avec Suzumebachi, mais n'ayant pas la chance de la frapper deux fois au même endroit, car celle-ci est plus rapide. Ses mouvements sont si rapides que peu de gens sont susceptibles de voir une attaque de sa part qui a eu lieu. Ōmaeda a également noté que son Shunpo est le plus rapide de tous les combattants de la Soul Society (si l’on exclue Yoruichi et Tenjirō).

  • Doubles de Vitesse : Soi Fon est capable de créer au moins 15 clones d'elle-même à la fois en utilisant le Shunpo. Bien qu'ils soient indiscernables de son original, les doubles imitent ses mouvements à la perfection, bien qu’ils ne semblent pas durer longtemps. Lorsqu’il a vu cette technique, Aizen l’a félicitée d’un tel spectacle, qu’il n’a pas la chance de voir tous les jours.

Shunkō[]

Soifon-Shunko

En rassemblant de l’énergie autour d’elle, Soi Fon peut générer une explosion lorsqu’elle frappe

Il s’agit d’une technique avancée qui combine le combat au corps à corps et le Kidō. Soi Fon se bat en entourant son dos et ses bras de Kidō sous pression. L'uniforme de commandant de l’Onmitsukidō n'a pas de dos ni de manches parce qu'ils se déchirent lorsque la technique s’active. L’élément de Soi Fon est le vent. La technique prend la forme de courants d’air et sa forme incomplète est concentrée autour de son bras droit. Elle a suffisamment de contrôle pour libérer l'énergie du Kidō sous la forme d'une explosion dirigée qui peut causer des dommages considérables à la région environnante.

Mukyu-Shunko

Après avoir perfectionné son Shunkō, Soi Fon est maintenant capable de générer un vortex autour d’elle

  • Mukyū Shunkō (無窮 瞬閧, Perpétuel cri de guerre instantané) : Après sa défaite contre Yoruichi, elle a complétée sa technique jusqu’à la perfectionner après la première invasion du Vandenreich, où elle s’est fait dérober son Bankai. Soi Fon a découvert le moyen de faire tourner le Reiatsu autour d’elle plusieurs fois, afin que le vent est l’effet d’un vortex. De plus, Soi Fon est désormais capable d’utiliser cette technique plus longtemps.

Zanpakutō[]

Suzumebachi (雀蜂, Frelon) : Dans sa forme scellée, il ressemble à un wakizashi avec une poignée jaune qui rappelle un dao chinois. Quand elle ne l’utilise pas, Soi Fon garde son Zanpakutō rangé horizontalement dans son dos.

Shikai[]

Suzumebachi

La commande de libération est « Cible mon ennemi » (尽敵螫殺, Jinteki Shakusetsu). S'accrochant à Suzumebachi avec sa main droite, toute l'épée brille en blanc et se rétrécit en taille. Lorsque la lueur émise s'éteint, Suzumebachi prend maintenant la forme d'un gant noir et or, avec une petite chaîne le reliant à une lame ressemblant à un dard sur le majeur de Soi Fon. Le « dard » est environ deux fois plus long que la longueur normale des doigts de Soi Fon, ce qui augmente légèrement sa distance de frappe. Les couleurs et le motif du Shikai ressemblent à ceux d'un frelon. Sous cette forme, Suzumebachi est toujours capable de résister aux attaques d'un adversaire, car Soi Fon peut bloquer les attaques le dard et le gant.

Capacite-Suzumebachi

La capacité de Suzumebachi consiste à tuer son ennemi en deux piqûres. Dans ce cas, Ggio Vega s’est fait touché à deux reprises son poumon droit.

Capacité spéciale du Shikai : Suzumebachi a la capacité de tuer un ennemi en le piquant deux fois au même endroit. Soi Fon nomme cette technique « Nigeki Kessatsu » (弐撃決殺, La Mort en deux piqûres). Premièrement, Soi Fon poignarde son ennemi avec le dard de Suzumebachi. En plus de créer une blessure plutôt profonde, l'attaque laisse une marque en forme de papillon sur le corps de la victime, nommée Hōmonka (蜂紋華, Crête du Frelon). Dès lors, l’adversaire de Soi Fon est désormais ciblé et si elle le poignarde au même endroit une seconde fois, la victime mourra inévitablement. Si elle ne pouvait maintenir le Hōmonka qu’une demi-heure après avoir touché un ennemi, Soi Fon peut désormais le maintenir aussi longtemps qu’elle le veut. La mort est causée par un venin que Suzumebachi sécrète. Lorsqu'il pénètre dans le corps de la cible, il se propage dans tout son corps en quelques minutes, voire quelques secondes, le détruisant sans laisser de trace. L'effet du poison prend un peu plus de temps à agir pour ceux qui ont un pouvoir spirituel accru.

Bankai[]

Jakuho-Raikoben

Jakuhō Raikōben (雀蜂雷公鞭, Fouet foudroyant du Frelon) : Lors de l'activation de Bankai, un pilier de Reiatsu jaillit des airs comme la foudre avant de s’estomper. Le Bankai prend la forme à un lance-missiles de couleur or qui entoure le bras droit de Soi Fon jusqu’à l’épaule. Un viseur s’insère également au niveau de sa tête, recouvrant toute la partie droite de son visage. L'ensemble du Bankai est constitué d'un grand cylindre en or pointu avec des marques noires, faisant deux fois la taille de Soi Fon. Elle utilise son Bankai si rarement qu'il était un mystère pour son propre vice-capitaine avant la bataille de Karakura, qui ne l’avait jamais vu auparavant.

Capacite-Jakuho-Raikoben

Le Bankai de Soi Fon a la capacité de lancer un missile sur son adversaire, capable de générer une grande explosion

Capacité spéciale du Bankai : Étant une arme à distance, Jakuhō Raikōben a la capacité de lancer le missile attaché à sa base. Pour ce faire, Soi Fon doit d'abord soulever le missile et verrouiller sa cible avec le viseur inséré sur sa tête, après quoi le missile se déploie et s’élance vers sa cible. À l’impact, le missile génère une grande et puissante explosion. L'explosion est assez forte pour blesser lourdement Baraggan Luisenbarn et BG9.

Histoire[]

Depuis qu'elle en a l'âge, Suì-Fēng s'entraîne dur pour intégrer l'omitsukido. Ceux qui ne sont pas capables de rentrer dans la police militaire sont reniés du clan Fon. Dans l'épisode 57, on la voit plus jeune avec un homme qui lui explique que leur clan est destiné à servir les Shihoin. Il lui dit qu'elle devra consacrer sa vie à protéger et servir la princesse Yoruichi Shihoin. Elle se voit renommée Soi Fon au lieu de Shaolin. Bien plus tard elle rencontre Yoruichi lors d'un entraînement. Elle reussit à arrêter un coup de pied de la princesse mais se fait projeté. C'est le premier contact entre Soi Fon et Yoruichi. Peu après elle devient le garde du corps personnel de la princesse. Cette dernière lui demande de l'appeler par son prénom mais Soi Fon lui préféra "Yoruichi-sama". Yoruichi voit en Soi Fon une sorte de petite soeur; elle lui promet qu'elle sera toujours là pour la protéger. Mais lorsque l'on annonce à celle-ci la trahison de la princesse, elle se retrouve démunie et désemparée, préférant alors combler le vide de son mentor par de la rancoeur. Elle est devenue le capitaine de la seconde division et commandant de

l'omitsukido. Elle s'est entraînée dur afin de montrer à Yoruichi sa vraie valeur.​​

Sypnosis[]

Arc de la Soul Society[]

Après qu'Ichigo Kurosaki ait sauvé Rukia Kuchiki de l'exécution, et voyant que certains des capitaines protestent également ouvertement contre l'exécution, tandis que les lieutenants (y compris le sien, Ōmaeda) sont incapables d'arrêter Ichigo, Suì-Fēng finit par désarmer Sentarō Kotsubaki et Kiyone Kotetsu , et est sur le point de l'achever en tant que traître, lorsque Yoruichi l'attrape et l'entraîne avec un Flash Step. Après s'être écrasée dans la forêt sous la colline, elle a la chance de combattre Yoruichi 100 ans après que ce dernier l'ait abandonnée. Là, elle s'est avérée être l'égale de Yoruichi dans le combat à mains nues et a utilisé son Shikai afin de faire pencher la balance en sa faveur. Comme ce plan n'a pas fonctionné, en raison des fortes compétences de survie de son adversaire lui permettant d'éviter la mort instantanée, Suì-Fēng a déclaré qu'elle gagnerait avec la nouvelle technique qu'elle avait créée, connue sous le nom de Shunkō . À sa grande consternation, elle se rendit compte que Yoruichi avait découvert cette capacité avant elle, et que même elle ne l'avait pas encore maîtrisée, mais était capable de la vaincre avec une seule attaque.

Le couple a concilié leurs différences, replaçant Soifon à sa place; aux côtés de son ex-commandant. Après avoir été informées de la trahison de Sōsuke Aizen et de deux autres capitaines, les deux femmes capturent brièvement Aizen, étant le premier Shinigami à arriver sur la colline de Sōkyoku, où Aizen vient d'obtenir le Hōgyoku. Yoruichi bloque son Zanpakutō, tandis que Suì-Fēng elle-même tient le sien au cou d'Aizen, menaçant de le tuer s'il bouge. Cependant, avant de pouvoir détenir Aizen, Yoruichi appelle soudainement Soifon à se déplacer alors qu'Aizen, Gin et Tōsen sont secourus par les champs Negación créés par une armée de Gillian qui pénètrent dans la Soul Society pour sauver leurs dirigeants.

Arc des Bounts (hors-série)[]

Elle apparaîtra à nouveau pour aider Yoruichi pendant la période du Bount Feud , établissant un premier contact avec eux et le rapportant à la Soul Society tandis que Shihōin le transmettra à Urahara et Ichigo. Lorsque les Bounts infiltrent la Soul Society, elle rencontre Mabashi et lorsqu'elle tente de l'appréhender, elle est attaquée par l'un de ses propres hommes. Mabashi utiliserait les pouvoirs de sa poupée pour contrôler ses subordonnés, l'empoisonnant. Soifon est presque battu par Mabashi et quand il se rapproche pour l'achever, elle est capable de décrocher un deuxième coup de son Suzumebachi, tuant ainsi ce dernier et libérant ses hommes de son contrôle.

Arc du Nouveau Capitaine, Shusūke Amagai (hors-série)[]

Suì-Fēng n'est que brièvement vu au début de l'arc lors de l'introduction de Shūsuke Amagai . Quand Ichigo se rend à la Soul Society pour sauver Rurichiyo Kasumiōji, elle est chargée de s'assurer que rien n'interrompt le mariage. Quand Ichigo arrive pour arrêter le mariage, elle croise le fer avec Rukia Kuchiki . Après avoir disposé de ce dernier, elle affronte Ichigo et domine facilement la bataille en raison de la récente blessure d'Ichigo par l'imitateur de Rurichiyo. Quand elle et les divisions d'Amagai sont chargées de trouver Ichigo et Rukia, elle laisse le lieutenant Ōmaeda en charge et rejoint Yoruichi dans sa mission lorsqu'elle révèle la vérité sur le Bakkōtō . Lorsque le Shinigami a nivelé le complexe Kasumiōji vers la fin de l'arc, on la voit s'occuper de l'usine Bakkōtō.

Arc du Faux Karakura Town[]

Suì-Fēng avec son lieutenant et le reste des capitaines du Gotei 13 qui ne sont pas actuellement à Hueco Mundo attendent l'arrivée d'Aizen. Quand Ōmaeda déclare qu'il pensait que Yumichika Ayasegawa , Ikkaku Madarame , Izuru Kira et Shūhei Hisagi n'allaient pas être là (ils sont chargés de protéger les quatre piliers), elle déclare qu'elle lui avait dit, bien que plus tard, elle pense à elle-même qu'elle aurait peut-être oublié de le lui dire.

Ep275BaragganDodges

Suì-Fēng se bat contre Baraggan

Après que les piliers qui maintiennent la vraie ville de Karakura dans la Soul Society aient été défendus avec succès et que quatre des Fracción de Barragan Luisenbarn aient été tués, elle commence la bataille avec l'un des Fracción restants de Barragan, Ggio Vega . En liant l'Arrancar avec un Kidō , elle libère Suzumebachi confiante dans la victoire. Le Fracción parvient à s'échapper et libère son Zanpakutō, et la bat apparemment lorsque son lieutenant, Marechiyo Ōmaeda, tente d'intervenir. Quand Ōmaeda l'attrape pour donner une chance à son capitaine, Ggio se prépare à le tuer avec un Cero. Soifon repousse facilement Vega avant qu'il ne puisse nuire à son lieutenant, affirmant qu'elle voulait tester les capacités de l'Arrancar. Elle l'achève ensuite en utilisant Suzumebachi sur lui. Bien qu'il semble qu'elle ait frappé deux zones différentes (l'avant et l'arrière), en réalité, elle a utilisé la capacité de Suzumebachi sur son poumon droit et l'a tué. Curieusement, Soifon ne semblait pas très heureux d'avoir tué Vega.

Une fois le combat avec Ggio terminé, son maître Barragan se lève enfin de son trône, prêt à engager Soifon et Ōmaeda au combat. Alors que sa bataille avec Barragan se poursuit, on la voit avoir du mal à le combattre, et pourtant elle se bat de toutes ses forces, Barragan disant " C'est ridicule... Vous ne pouvez même pas me faire bouger. ". Déçu après avoir su que les ennemis qu'il combattait étaient à pleine puissance, Barragan retire son Zanpakutō de son trône pour mettre fin à la bataille.

Malgré la maîtrise de Soifon à Flash Step et au combat au corps à corps, le pouvoir de Barragan en tant que deuxième Espada de vieillir momentanément les cibles l'émousse suffisamment pour que Barragan repousse ses attaques. Soifon apprend alors de Barragan les aspects de la mort que chaque Espada représente, Barragan lui-même représentant la Vieillesse, ou le Temps, ce qui explique son pouvoir de ralentir/accélérer le temps lui-même. Il utilise ensuite Sonído pour apparaître à ses côtés et pose sa main sur son épaule, la provoquant à sauter pour se rendre compte qu'il a tellement vieilli les os de son bras qu'ils se sont cassés. Finalement, Barragan décide de libérer sa vraie forme.

Soifon découvre à quel point le pouvoir de Barragan est vraiment terrifiant alors que le bâtiment sur lequel il se tenait vieillit et rouille dans le néant. L'Espada libère alors son horrible Respira, qui l'inflige alors même qu'elle s'enfuit, son bras pourrissant rapidement jusqu'à l'os. Dans une panique de mourir, elle demande à Ōmaeda de lui couper le bras pour empêcher l'affliction de se propager davantage. Elle est alors raillée par Barragan qui trouve comique qu'un Shinigami (un dieu de la mort) ait peur de la mort. Alors qu'Ōmaeda est toujours sous le choc de la puissance de Barragan, Soifon attire soudainement son attention en lui disant qu'elle aura besoin de lui pour agir comme leurre car elle a un plan. Étant le lâche qu'il est, il dit à Soifon que c'est impossible car il est trop puissant. Soifon lui rappelle de couper tout membre transformé en os et de rester en vie jusqu'à ce que son plan soit exécuté. Elle utilise ensuite Shūnpo pour s'éloigner en laissant Ōmaeda fuir un Barragan qui le poursuit rapidement. Alors que la poursuite continue, Ōmaeda esquive encore un autre Respira, bien que lent, et commence à crier. Soifon entend cela et elle active son Bankai après avoir enroulé un bâtiment avec du tissu.

Juste au moment où Barragan semble se rapprocher d'Ōmaeda pour l'achever avec sa technique "Gran Caida", Barragan remarque la poussée d'énergie du Bankai de Soifon libérée et se retourne pour lui faire face. Soifon émerge et explique sa réticence à utiliser son Bankai, Jahkuhō Raikōben, car il est trop grand et trop lourd pour fonctionner comme une arme d'assassin. Elle déclare ensuite que l'attaque de Jahkuhō Raikōben est "trop ​​flashy pour l'assassinat" mais tire néanmoins une attaque de projectile sur Barragan entraînant une énorme explosion. Le sort de Barragan après l'attaque reste inconnu.

Arc du Conte Inconnu des Zanpakutōs (hors-série)[]

Arc des Épées Bestiales (hors-série)[]

Relations[]

Yoruichi Shihōin[]

174918-bleach1248

Elle vénère Yoruichi et la considère comme son mentor, peut être même plus.

Elle s'est sentie trahie quand Yoruichi s'est enfuie de la Soul Society aux côtés d'Urahara, et elle l'a combattue à son retour aux côtés d'Ichigo et de son groupe laissant éclater sa rancoeur. Mais finalement suite à sa défaite contre son ancien mentor elle oublia sa haine et l'adula à nouveau. On se demande parfois si sa vénération va jusqu'au sentiment amoureux car Soi Fon d'ordinaire très fière et sûre d'elle peu accepter toutes les demandes de Yoruichi même celles qu'elle estime humiliantes(comme mettre un bikini dans un épisode hors série).

Kisuke Urahara[]

Elle n'aime pas Kisuke depuis qu'elle l'a rencontré, elle le considère comme une personne faignante et sale qui passe son temps à boire ou s'amuser pendant qu'il devrait travailler, elle fait un rapport sur lui durant l'arc Turn Back Pendulum et Yoruichi la taquine en lui disant qu'elle est amoureuse de lui, au même moment Kisuke rentre dans la salle et Yoruichi lui raconte tout, il rougit puis doit partir en mission alors qu'il devrait passer un test pour devenir capitaine... Soi Fon le suit et elle sens une très forte pression spirituel dans un chalet, Kisuke dit qu'il doit y aller et lui raconte que ça fait depuis quelque temps qu'il les espionne,  c'est a ce moment là que Soi Fon découvre qui est vraiment Kisuke... Néanmoins elle ne l'aime pas vraiment dans le présent, elle demande à Hachi de l'enfermer durant un mois dans une barrière contre son bankai durant son combat contre l'espada n°2 : Barragan.

Omaeda Marechiyo[]

Elle le méprise et le lui fait savoir. Son passe-temps préféré est de coller des coups de poing ou de pied dans  

Images-1463384943

son vice-capitaine; elle compte peu sur lui, voire pas du tout, elle n'a qu'une confiance limitée en lui. Elle le traite de "porc puant" et de son propre aveu, il la dégoûte et ne supporte pas le moindre contact physique autre que des coups avec lui. Lorsqu'elle affronta Barragan avec son bankai et que le souffle du missile l'a projetée à travers toute la ville, Omaeda l'a rattrapée, s'écrasant contre un immeuble à sa place et les seuls mots de remerciement qu'elle eut pour lui furent: "lâche moi, tu me dégoûte". 


Autres Apparitions[]

Futilité[]

  • Dans le classement des Zanpakutōs les plus populaires, Suzumebachi est arrivée à la 15ème place.
  • Dans le plus récent classement de popularité, Soifon est arrivée 25ème ( Dans le premier, elle était 44ème, puis dans le deuxième et troisième elle a été 16ème. )

Répliques[]

  • "Tu me dégoûtes !"
  • "Oomaeda, espèce de......!"
  • "Je te l'ai dit, mais tu n'écoutes jamais............................................ Peut-être bien que je lui ai pas dit en fait !?

Références[]

Navigation[]

Advertisement