Bleach Wiki
Advertisement
Bleach Wiki

"Personne ne se trouve sur le toit du monde. Pas vous, pas moi, pas même les dieux. Mais l'insupportable trône vacant dans le ciel est terminé. A partir de maintenant ... Je serai assis sur lui."

— Aizen à Ukitake, Tome 20, Chapitre 178


InShot 20181108 111002883.jpg
Nom Original 藍染惣右介, Aizen Sōsuke
Apparaît dans Manga, Animé, Jeu Vidéo
Race Âme
Age Plus de 110 ans
Anniversaire 29 Mai
Genre Homme
Taille 1m86
Poids 74 kg
Statut Vivant, inactif
Infos professionnelles
Allégeance 13 Divisions (anciennement)
Aucune
Activité Shinigami
Position 05.jpegCapitaine de la 5e Division (jusqu’au Tome 20)
Instructeur de l’Académie Shin’Ō (jusqu’au Tome 20)
Commandant Suprême de l’Armée d’Arrancar (Tomes 20 à 48)
Vice-Capitaine de la 5e Division (Turn Back The Pendulum)
Prisonnier du Muken (Après le Tome 48)
Partenaires Gin Ichimaru (anciennement)
Kaname Tōsen (anciennement)
Momo Hinamori (anciennement)
Shinji Hirako (anciennement)
Base d'Opérations Seireitei, Soul Society (Jusqu’au Tome 20)
Las Noches, Hueco Mundo (Tomes 20 à 48)
Zanpakutô
Shikai Kyôka Suigetsu
Bankai Inconnu
Première apparition
Manga Tome 9, Chapitre 79
Animé Épisode 23
Jeu vidéo Bleach GC: Tasogare
Dernière apparition
Manga Tome 74, Chapitre 686
Animé Épisode 309
Voix
Originale Shō Hayami
Française Frédéric Souterelle

Sōsuke Aizen (藍染惣右介 , Aizen Sōsuke) était le 5e Capitaine des 13 Divisions. Après avoir obtenu le Hōgyoku, il trahit et quitte la Soul Society avec ses disciples Gin Ichimaru et Kaname Tōsen. Afin d'envahir le Palais Royal, il projette de créer un Ōken en sacrifiant la zone géographique de Karakura et les 100 000 âmes qui y habitent. Il rassemble une armée d'Arrancars afin d'y parvenir. Il est l’antagoniste principal de Bleach sur les 48 premiers tomes. Sa voix originale est interprétée par Shō Hayami.



Apparence

L’apparence d’Aizen au fil du récit évolue plusieurs fois. D’en haut à gauche à en bas à droite. Avant son exil ; Pendant l’Arc des Arrancars ; Fusion Finale avec le Hōgyoku ; Arc de la Guerre Sanglante Millénaire.

Avant son départ de la Soul Society, Aizen est apparu comme un homme bon, présenté avec des cheveux bruns négligés et avec des lunettes carrées, avec de doux yeux bruns. Il portait l'uniforme de Shinigami standard avec le haori de capitaine. Au cours de son ascension au Hueco Mundo, il a enlevé ses lunettes et a balayé sa main dans ses cheveux, révélant des yeux menaçants et une coiffure très différente; ses cheveux sont maintenant rejetés en arrière, avec une mèche qui tombe sur son visage.

Dans le Hueco Mundo, Aizen porte d'abord un manteau d’Arrancar sur son shihakushō. Après qu’Orihime Inoue se soit faite capturer et enfermer dans Las Noches, Aizen porte des vêtements d’un style similaire à ceux des Arrancars, avec une ceinture rose autour de la taille.

Son apparence ne cesse de changer pendant l'utilisation constante du Hōgyoku qui recouvre son corps progressivement et le transforme.

Après sa défaite par Ichigo Kurosaki, Aizen perd tous les changements physiques dû à sa transformation et retourne à la forme physique qu'il avait avant ceux-ci.

Durant la guerre opposant les Shinigamis au Vandenreich, Aizen gardera la majorité de son corps couvert par les sceaux du Muken mais gardera la majorité de son visage découvert à l'exception de son front et de son œil droit.

Personnalité

Aizen est poli, à la voix cordiale et posée, abordant souvent ses subordonnés par leurs prénoms, un trait familier. Il montre rarement un signe d'alarme ou de détresse, et se trouve souvent dans des situations entièrement planifiées bien à l'avance. À chaque fois qu'il est attaqué, Aizen est décontracté et désinvolte, en essayant de faire une conversation ou de provoquer ses interlocuteurs, ce qui perturbe souvent ceux à qui il s'adresse.

Aizen, semblait initialement être un capitaine très respecté, très gentil et a été beaucoup admiré, en particulier par sa vice-capitaine, Momo Hinamori. Cependant, cela était juste un masque pour dissimuler son coté manipulateur, et très dangereux par nature. En vérité, il se soucie fort peu de ses sous-fifres, et est prêt à utiliser tout le monde autour de lui comme des pions pour atteindre ses objectifs égoïstes, y compris la manipulation ou de tuer quelqu'un s'il le juge nécessaire. Il aime les longues querelles complexes et quelque peu alambiquées, et semble souvent jouer avec ses sous-fifres par pur amusement. Contrairement à la plupart des autres Shinigamis ou encore des Espadas qui semblent avoir une sorte d'honneur et de bonté, Aizen manque de véritable compassion et d'honneur.

En tant que commandant de son armée de Arrancar, Aizen contrôle ses sbires par le respect ou la crainte. Ulquiorra a révélé à Orihime qu'ils sont tous là pour faire avancer les ambitions de Aizen. Aizen garde les individus rebelles tels que Grimmjow Jaggerjack par la soumission et le jeu d'esprit. L'Arrancar Aisslinger Wernarr revendique que les Arrancars le suivent parce qu'il n'a pas peur, ce qui est inspirant de la part d’êtres nés de la peur et du désespoir. Les Espadas suivent Aizen pour des raisons uniques à eux-mêmes, tels que Szayel Aporro Grantz, qui suit Aizen avec l'espoir d'éradiquer le monde de tous les Hollows.

Gin Ichimaru a une certaine compréhension des émotions et des sentiments de Aizen, pointant correctement le fait que Aizen appréciait l'invasion d’Ichigo et ses amis et de leur avancée au sein de Las Noches. Il nota aussi que l’ancien Capitaine a été surpris par l'arrivée d’Hinamori pendant la Bataille de Karakura. En revanche, Kaname Tōsen n'a pas montré une telle compréhension, et a été victime de l'un des jeux d'esprit plus mineurs de Aizen quand il l'a subtilement manipulé afin de punir Grimmjow pour lui tandis que lui même se tenait assis sous son apparence de bienveillance.

L’objectif d’Aizen était de renverser le Roi Spirituel. Pour lui, son existence et le monde qui l’entoure ne sont que dégoût et cela peut expliquer son comportement hautain, voire parfois lunatique. Il explique à Ukitake que « personne ne se trouve sur le toit du monde », ce qui laisse suggérer qu’Aizen a compris depuis longtemps la fonction du Roi ainsi que sa place dans l’Univers. Malgré tout, il a longtemps envisagé de prendre sa place, quitte à trahir sa patrie et à diriger les pires ennemis de ceux-ci pour y parvenir. Lors de sa défaite, il explique à Urahara « qu’il devrait parler du monde non pas qu’il est ; mais tel qu’il devrait être. » Cela laisse suggérer une énorme volonté d’innover, pas seulement à travers le progrès scientifique, mais également sur le plan divin.

Son énorme potentiel l’a poussé à parfaire ses techniques à un niveau bien supérieur à celui de ses pairs, n’étant surpassé physiquement que par Yamamoto. Malgré ça, Aizen était conscient de ses limites et prenait le temps d’élaborer des stratégies ou encore d’analyser le pouvoir de ses adversaires. En revanche, il va perdre petit à petit cette habitude, n’ayant plus peur de se faire blesser après qu’il ait survécu à un Hadō #90 grâce au Hōgyoku. Désormais devenu imprudent, il laisse ses ennemis abattre leur stratégie, sachant pertinemment qu’il les battra, tranchant radicalement avec sa prudence d’autrefois. Son arrogance va complètement obscurcir sa vision et va se servir uniquement de sa force.

Après avoir été vaincu par Ichigo Kurosaki et emprisonné pendant presque deux ans, Aizen a pu prendre du recul sur ses ambitions et sa philosophie. Bien que devenu immortel, il devient moins souple et provocateur qu’avant et n’hésite pas à se débarrasser d’une menace. De plus, il a l’air d’avoir abandonné son idée d’obtenir le pouvoir du Roi Spirituel. Il garde néanmoins, bien que plus modéré qu’avant, son sarcasme habituel. Il reste toujours aussi indépendant qu’avant aux mœurs de la Soul Society et bien qu’il aide les Shinigamis à vaincre Yhwach, il le fait dans le but d’écarter l’autorité de celui-ci et non pour l’intérêt de la Soul Society. Il parvient néanmoins à mettre sa fierté de côté car il décide de s’allier avec son pire ennemi qu’il n’a toujours pas pardonné afin de combattre la menace que l’Empereur Quincy représente.

Après la Guerre Sanglante Millénaire, Aizen est beaucoup plus posé et ce, malgré son nouvel emprisonnement qui ne semble pas plus le gêner que ça. Il a acquis une certaine sagesse de sa propre défaite et surtout de la mort d’Yhwach qui lui ont amené à penser que « la vie et la mort sont un cycle naturel » et que briser ce cycle empêcherait les notions telles que le courage pour pousser les êtres vivants à s’affranchir de cette mort qu’ils redoutent tant.

Voir aussi

Advertisement