Bleach Wiki
Advertisement

Le Kidô (鬼道, « Voie Démoniaque ») est un mode de combat utilisé par les Shinigamis et qui consiste à produire des sorts grâce au Pouvoir Spirituel. Ce mode de combat est l’une des 4 techniques principales d’un Shinigami et se découpe principalement en deux catégories : le Hadō (破道, « Voie de la Destruction ») et le Bakudô (縛道, « Voie de la Liaison »).

Fonctionnement[]

Un sort de Kidô fonctionne principalement grâce au Reiatsu du Shinigami. Ce n’est pas réservé à tout le monde. Si un combattant n’a pas un niveau minimum pour pouvoir exercer cet art, la réalisation de sorts peut être dangereuse pour sa santé à cause de son manque d’endurance.

Ensuite, les sorts nécessitent aussi un savoir intellectuel. Un combattant doit s’entraîner à la réalisation de la technique, la posture à utiliser, l’incantation nécessaire pour invoquer la technique à pleine puissance, etc. Le Kidô ne se repose pas que sur la puissance et c’est pour ça que des combattants tels que Kenpachi Zaraki ou Ichigo Kurosaki n’ont aucune connaissance dans cet art.

Les sorts de Kidô sont ensuite répartis en plusieurs catégories.

  • Le Bakudô (縛道, « Voie de la Liaison ») regroupe tous les sorts de soutien parmi lesquels figurent des techniques d’emprisonnement, de pistage, de télépathie, de protection ou de diversion.
  • Le Hadô (破道, « Voie de la Destruction ») regroupe tous les sorts offensifs.
  • Les Barrières (結界, Kekkai) regroupe les barrières et champs de force.
  • Les Sceaux (封, ) regroupe les sceaux de haut-niveau qui sont souvent des techniques uniques.
  • Le Kaidô (回道, « Voie de la Guérison ») regroupe les sorts de soins et la regénération.

Les sorts de Hadô et de Bakudô sont composés de 99 sorts chacun, variant la puissance en 9 grades de puissance. Les sorts de niveau 30 - à savoir les sorts #30 à #39 - seront plus faciles d’utilisation dû à leur simplicité mais seront plus faibles que des sorts de niveau 70, plus complexes et donc moins accessibles.

Un sort possède aussi une puissance proportionnelle à celle de l’utilisateur. Un sort de niveau 30 lancé par un combattant de premier ordre sera plus puissant qu’un sort de niveau de 70 lancé par un combattant moyen. Enfin, chaque sort possède une incantation qui nécessite quelques secondes pour la réciter. Si cette incantation est complètement récitée, alors un sort peut être invoqué avec son potentiel maximum.

Incantation[]

Chaque sort possède une incantation, un énoncé qui définit le sort avec des termes avancés et qui augmente la puissance du sort concerné. Dans de rares cas, l’incantation ne sert pas à augmenter la puissance du sort mais à briser les effets du sort.

Il existe plusieurs types d’incantations :

  • Eishôhaki (詠唱破棄, Abandon de l’Incantation) : Un usage du sort en abandonnant volontairement l’incantation afin de gagner du temps. Cette utilisation est la plus courante en combat car l’incantation prend plusieurs secondes à être récitée et nécessite une certaine concentration afin de pouvoir compléter la puissance du sort et est donc handicapant lors d’une bataille. Les combattants expérimentés vont donc, pour s’extraire de cette contrainte, invoquer les sorts sans leur incantation, en dépit du manque de puissance. L’inconvéniant de cette utilisation d’un sort, c’est que la puissance de l’invocateur est très fortement réduite et celui-ci doit être capable de pouvoir prévoir ce rabais de force dans l’usage de ses sorts afin de pouvoir blesser son adversaire.
  • Nijū Eishō (二重詠唱, Double Incantation) : L’utilisateur mélange les incantations de 2 sorts afin de perturber l’adversaire qui aura du mal à prédire la technique qui va être invoquée. Bien utilisée, la Double Incantation peut invoquer deux sorts à pleine puissance, dans un délai plus court que si les incantations des 2 sorts étaient énoncées séparément.
  • Kōjutsu Eishō (後述詠唱, Incantation Ultérieure) : Un utilisateur peut choisir d’invoquer un sort puis d’en augmenter la puissance avec une aria ultérieure. Grâce à cette méthode, l’utilisation peut invoquer son sort rapidement puis augmenter l’utilité de celui-ci si ce dernier a bien atteint sa cible.

Bakudō[]

Le Bakudō (縛道,  « Voie de la Liaison ») regroupe tous les sorts de soutien tels que l’emprisonnement, la diversion, le pistage, la protection ou la communication à distance (télépathie).

Sorts classifiés[]

Liste des Bakudō
Numéro Nom Kanji et Traduction Type
#1 Sai 塞, Restriction Emprisonnement
#4 Hainawa 這縄, Corde rampante Emprisonnement
#8 Seki 斥, Repoussoir Protection
#9 Geki 撃, Frappe Emprisonnement
#9 Hôrin 崩輪, Cercle d'effondrement Emprisonnement
#21 Sekienton 赤煙遁, Fumée rouge de fuite Diversion
#26 Kyokkô 曲光, Lumière Courbée Pistage
#30 Shitotsu Sansen 嘴突三閃, Coup de bec en 3 étincelles Emprisonnement
#37 Tsuriboshi 吊星, Étoile suspendue Protection
#39 Enkôsen 円閘扇, Verrouillage Élémental Tournoyant Protection
#58 Kakushitsuijaku 摑趾追雀, Moineaux traceurs Pistage
#61 Rikujôkôrô 六杖光牢, Flash à six branches Emprisonnement
#62 Hyapporankan 百歩欄干, Cloture de cent pas Emprisonnement
#63 Sajô Sabaku 鎖条鎖縛, Enchaînement Emprisonnement
#73 Tozanshô 倒山晶, Éboulement de la montagne de cristal Protection
#75 Gōchutekkan 五柱鉄貫, Cinq piliers de métal Emprisonnement
#77 Tenteikûra 天挺空羅, Filet céleste couvrant le ciel Télépathie
#79 Kujō Shibari 九曜縛, Liens des neuf rayons Emprisonnement
#81 Dankū 斷空, Mur coupant l'espace Protection
#99, 1ère partie Kin 禁, Restriction Emprisonnement
#99, 2nde partie Bankin 卍禁, Restriction complète Emprisonnement
#? Hakufuku 白伏, Dissimulation blanche Inconnu
#? Inemuri 威眠, Sommeil forcé Sommeil
#? Tanma Otoshi タンマ落とし, Délai d'expiration Sommeil
#? Shibireyubi しびれ指, Doigts paralysants Emprisonnement

Hadō[]

Le Hadō (破道, Voie de la Destruction) regroupe tous les sorts offensifs.

Sorts classifiés[]

Liste des Hadō
Numéro Nom Kanji et Traduction
#1 Shō 衝, Poussée
#4 Byakurai 白雷, Foudre blanche
#11 Tsuzuri Raiden 綴雷電, Faisceau d'éclairs
#12 Fushibi 伏火, Feu caché
#31 Shakkahō 赤火砲, Boulet de feu rouge
#32 Ōkasen 黄火閃, Tir de feu jaune
#33 Sōkatsui 蒼火墜, Chute de flammes bleues
#54 Haien 廃炎, Destruction par les flammes
#57 Daichi Tenyō 大地転踊, Danse de la terre retournée
#58 Tenran 闐嵐, Tempête vigoureuse
#63 Raikōhō 雷吼炮, Canon du tonnerre rugissant
#73 Sōren Sōkatsui 双漣蒼火墜, Chute de flammes bleues, Lotus jumeaux
#78 Zangerin 斬華輪, Anneau de fleur tranchant
#88 Hiryū Gekizoku Shinten Raihō 飛竜撃賊震天雷炮, Frappe du dragon volant, Canon foudroyant les cieux
#90 Kurohitsugi 黒棺, Cercueil noir
#91 Senjū Kōten Taihō 千手皎天汰炮, Canon des rayons célestes aux mille mains
#96 Ittō Kasō 一刀火葬, Crémation d'un seul coup d'épée
#99 Goryūtenmetsu 五龍転滅, Cinq dragons tourbillonants de la destruction
#? Kongōbaku 金剛爆, Explosion de diamant
#? Gaki Rekkō 牙気裂光, Flash d'énergie dormante
#? Hyōga Seiran 氷河晴嵐, Tempête de crocs glacés
#? Kaizō Kidō - Jūgeki Byakurai 重撃白雷 (改造鬼道), Kidō modifié - Frappe lourde de la Foudre blanche
#? Ura Hadō : Sannodō - Teppūsatsu 裏破道: 三の道 — 鉄風殺, Hadō secret : Troisième voie - Assassin du vent d’acier

Barrières & Sceaux[]

Des sorts de Kidō qui agissent comme des barrières, des champs de force et des sceaux.

  • Kyōmon (鏡門, Porte-Miroir) : Cette technique permet à l’utilisateur d’ériger une barrière invisible qui protège une chambre de repos par exemple. Cette barrière a la particularité d’être difficilement franchissable de l’extérieur mais aisément fragile de l’intérieur.
  • Hachigyō Sogai (八爻双崖, Huit Falaises Jumelles) : L’utilisateur s’entoure d’une double barrière qui est réputée infranchissable. Cette barrière est composée d’une matière similaire aux 6 Fleurs de Shun-Shun d’Orihime.
  • Ryūbi no Jōmon (竜尾の城門, La Porte de la Queue de Dragon) : L’utilisateur créé des dizaines de piliers, qu’il assemble avec des gestes de ses mains afin de former une gigantesque porte entre lui et son adversaire. Cette technique figure comme sort intermédiaire pour former le sort final Shijū no Saimon.
    • Incantation : « Les frères d’armes se retirent sur une distance de huit sun et restent immobile ; verrou bleu, verrou blanc, verrou noir, verrou rouge ; sombrent dans l’océan ensemble en cherchant la rédemption. » (軍相八寸退くに能わず・青き閂 白き閂 黒き閂 赤き閂・相贖いて大海に沈む / Gunsō hassun hiku ni atawazu. Aoki kannuki, shiroki kannuki, kuroki kannuki, akaki kannuki. Aiaganaite taikai ni shizumu.).
    • Utilisateurs connus : Hachigen Ushōda.
  • Kokō no Jōmon (虎咬の城門, La Porte de la Morsure du Tigre) : Elle prend la forme d’une porte ronde, semblable à un moulin à eau. Les crocs de la porte peuvent s’ouvrir, pour pouvoir attaquer la cible derrière celle-ci. Cette technique figure comme sort intermédiaire pour former le sort final Shijū no Saimon.
  • Kigai no Jōmon (亀鎧の城門, La Porte de la Carapace de la Tortue) : Cette barrière prend la forme d’un hexagone aux écailles aussi solides que la carapace d’une tortue. Cette technique figure comme sort intermédiaire pour former le sort final Shijū no Saimon.
  • Hōyoku no Jōmon (鳳翼の城門, La Porte des Ailes du Phénix) : Cette barrière se forme dans des flammes, avant de se replier sur elle-même, donnant l’apparence d’un immense cercle concentrique. Cette technique figure comme sort intermédiaire pour former le sort final Shijū no Saimon.
  • Shijū no Saimon (四獣の塞門, La Porte des Quatre Bêtes) : Cette technique consiste à invoquer les 4 portes bestiales : Ryūbi no Jōmon, Kokō no Jōmon, Kigai no Jōmon et Hōyoku no Jōmon en les plaçant respectivement devant la cible, à gauche de la cible, derrière la cible et au-dessus de la cible avant de compléter la technique avec un champ de force vert afin de la finaliser.
  • Shisō Keppū (四槍血封, Sceau Sanglant des Quatre Lances) : Cette technique scelle et enferme une personne. Le sceau nécessite 4 lances pour enfermer une cible. Enfin, ce sceau ne peut se briser qu’en connaissant une incantation particulière.
    • Incantation : Contrairement aux autres sorts, l’incantation de Shisō Keppū ne sert pas à l’élaboration de la technique mais à briser ses effets. « J’en appelle aux puissances supérieures, aux âmes sombres et purificatrices. Je vous fais l’offrande de mon sang. Obéissez à mes ordres ! Et levez-vous dans les nues jusqu’aux cieux les plus obscurs ! Les plus vertigineux, loins, bien loins au-dessus de ce sceau. Quittez cette atmosphère et munissez des six clés issues des temps les plus anciens ! Ouvrez et dévoilez le cercueil si longtemps perdu ! » (黒き魂で清める至高なる者に集い、血と盟約と祭壇における黒き天より来たる最愛なる黒曜の贄。 封印の怨霊に聖杯を掲げ、太古より引き継がれし六つの鍵を持て、今こそ開け、失われた棺よ! / Kuroki tamashii de kiyomeru shikou naru mono ni tsudoi, chi to meiyaku to saidan ni okeru kuroki ten yori kitaru saiai naru kokuyou no nie. Fuuin no onryou ni seihai o kakage, taiko yori hikitsugare shi muttsu no kagi o mote. Ima koso ake, ushinawareta hitsugi yo!).
    • Utilisateurs connus : Genryūsai Shigekuni Yamamoto.

Apparitions dans d'Autres Médias[]

Sorts Informations du Sorts Image du Sort
Canon Kidō (鬼道砲, Kidōhō) Kidōhō (鬼道砲, Canon Kidō) - Dans Bleach: Memories of Nobody, le Canon Kidō est une arme à impulsion à haute intensité alimenté par du Kidō. Il se compose d'un point fixé au sommet d'un poteau massif, avec plusieurs structures plus petites de cristal s'encerclant vers le principal objectif cristallin. Il est alimenté par des centaines de Shinigami travaillant de concert, créant une explosion d'énergie capable d'oblitérer une petite dimension. L'explosion se forme en plusieurs formes animales qui rugissent juste avant le contact. La puissance de l'explosion est telle que, en plus de détruire sa cible, elle provoque aussi une petite quantité de dommages à la fois au Monde Humain et la Soul Society. Malgré sa puissance, ce n'est pas une arme réutilisable, car il brûle dans un tas de ferraille après avoir été tiré.[1]
Kido Cannon
Kidō de l'Enfer (地獄鬼道, Jigoku no Kidō) Jigoku no kidō (地獄鬼道, Kidō de l'Enfer) - Ce sort spécial a été accordé par le Capitaine-Commandant Genryūsai Shigekuni Yamamoto pour être utiliser par le lieutenant Renji Abarai au cas où lui et Rukia auraient eu besoin de s'échapper de l'Enfer.[2] Lorsqu'il est activé, un charme bleu apparaît sous la forme de deux diamants concentriques. L'insigne serpente vers le bas du bras du lanceur avec une teinte dorée, puis crée un impact sur la cible du sort. Cela l'enveloppe dans une teinte bleue, ce qui provoque l'éjection de la cible de force de l'enfer. Ce processus serait normalement impossible sans casser la Porte de l' Enfer.[3]
Hell Kido
Keikatsu (啓活, Reprise d'Ouverture ) Keikatsu (啓活, Reprise d'Ouverture) - Utilisé dans Bleach: The 3rd Phantom, c'est une technique de guérison qui guérit un individu avec le pouvoir spirituel de l'utilisateur.[4]
Meiyu (明癒, Guérison Lumineuse) Meiyu (明癒, Guérison Lumineuse) - Utilisé dans Bleach: The 3rd Phantom, c'est une technique de guérison qui guérit jusqu'à cinq personnes dans une petite zone.[4]
Shimoku (紫木, Arbre Pourpre) Shimoku (紫木, Arbre pourpre) - Utilisé dans Bleach: The 3rd Phantom, Cette capacité empoisonne l'adversaire.[4]
Sōeigeki (蒼霙撃) Sōeigeki (蒼霙撃) - Utilisé dans Bleach: The 3rd Phantom, cette capacité gèle l'adversaire.[4]

Références[]

  1. film Bleach; Bleach: Memories of Nobody
  2. anime Bleach; Episode 299
  3. Bleach Film: Bleach: Hell Verse
  4. 4,0 4,1 4,2 et 4,3 jeu vidéo Bleach; Bleach: The 3rd Phantom
Advertisement