Gikon
Âme Artificielle.jpg
Nom Âme Artificielle
Kanji 義魂
Romanji Gikon
Statistiques de l'Article
Utilisation Évacuation du Gigai, Séparation de l'Âme
Utilisé par Soul Society

Gikon (義魂, Âmes Artificielles) sont des âmes conçues par des scientifiques Shinigami, dont Kirio Hikifune, pour séparer l'esprit d'un Shinigami d'un Gigai s'il doit intervenir dans le Monde des Humains et que sa mission l'oblige à avoir un corps humain, ou pour expulser des esprits têtus de leurs corps au besoin.

Vue d'Ensemble[modifier | modifier le wikicode]

Les âmes artificielles sont employées en ingérant un gikongan (義魂丸, pillule d'âme artificielle) qui expulse l'âme du corps et permet à l'âme artificielle d'en prendre le contrôle, celle-ci fonctionnant d'une façon préprogrammée jusqu'à ce que le Shinigami la retire. Ils peuvent également servir à un corps qui n'a pas d'âme, comme un cadavre, ou même un objet inanimé, comme un animal en peluche. Ces âmes artificielles possèdent leur propre personnalité, qui peut être conçues spécialement pour s'adapter aux spécifications de la personne.[1]

Soul Candy[modifier | modifier le wikicode]

Le Gikongan est communément appelé Soul Candy (ソウル・キャンディ, Sōru kyandi), car l'Association des Femmes Shinigami s'est plainte que le nom "gikongan" n'était pas mignon et l'a changé.[2] Pour ajuster avec un nom plus informel, le Soul Candy est contenu dans une sorte de distributeur PEZ avec des têtes de personnages de style dessin animé sur le dessus. Ces distributeurs viennent dans de nombreuses variétés, certaines étant plus populaires que d'autres. [3] Les âmes artificiels ont tendance à avoir des personnalités qui reflètent les traits de caractère de leurs distributeurs correspondants.

Variétés connues de Soul Candy
Chappy1.png 110px-Yuki.png 110px-Papyrus.png 110px-Diana.png Alfred.png Claudia.png
Chappy Yuki Pupples/Papyrus Diana Alfred Claudia
Gringo.png Ginnosukem.png Blues.png Kaneshiro.png Steiner.png Point2.jpg
Gringo Ginnosukem Blues/Bruce Kaneshiro Steiner Momone
Point.jpg
King

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Bleach Tôme 25, fin des sketches du volume.
  2. Bleach Tôme 2, page 122.
  3. Omake du Tôme 2 de Bleach

Navigation[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.