FANDOM


"Vous vous plantez sur leur principe même. Qui sont les plus forts, Shinigamis ou Zanpakutô ? On va commencer par discuter de ça !"

— Ôetsu à Ichigo Kurosaki et Renji Abarai, Tome 59, Chapitre 523


Ôetsu Nimaiya
InShot 20181112 233211438
Kanji 二枚屋王悦
Romaji Nimaiya Ōetsu
Race Âme
Age 3120 ans
Genre Homme
Poids 62 kg
Affiliation Garde Royale
Occupation 3e Membre, Tôshin
Base d'Opérations Palais Royal
Compétences Sayafushi
Création d'Asauchi
Apparition Chapitre 516

Ōetsu Nimaiya (二枚屋王悦, Nimaiya Ōetsu est un des 5 Shinigamis chargés de la protection du Roi Spirituel connus sous le nom de la Garde Royale ou Division 0. il porte le titre de Dieu des Sabres (刀神, Tōshin). Il doit sa position notamment grâce au fait qu'il ait inventé le Zanpakutô.


ApparenceModifier

De taille moyenne, Ôetsu a une très grosse crête noire rasée sur les cotés, il porte toujours des lunettes de soleil. Il les retire uniquement lorsqu'il forge un Zanpakuto pour voir les couleurs des flammes et il plaque sa crête en arrière qu'il attache en hauteur en donnant forme à une banane. Il porte des pantoufles à la place des sandales traditionnelles des shinigamis, son uniforme de shinigami est sans manche comme son haori qui est en plus une longue doudoune.

PersonnalitéModifier

Ôetsu est une personne vivante et très énergique qui passe son temps à faire le pitre et faire des farces. Il prend même un malin plaisir à humilier Renji et Ichigo en les obligeant à prendre une pose ridicule, ce qui n'a pas d'autre effet que de les énerver. Il aime faire des apparitions grandioses, il dit toujours qu'il est l'inventeur des Zanpakutôs avant de décompter de 10 à 3 et de faire un jeu de mots avec son nom. Son attitude fait de lui l'un des membres les moins disciplinés de la Garde Royale avec Tenjirô Kirinji. Kirio Hikifune met en garde Renji et Ichigo car il est imprévisible. Il est très rarement sérieux sauf au sujet des Zanpakutô.

HistoireModifier

SynopsisModifier

Guerre millénaire du sang Modifier

La première apparition des membres de la Division 0 survient après la première vraie invasion Quincy, dans le tome 58. La mort de Yamamoto Genryusai Shikeguni, les blessures irréversibles subies par Byakuya KuchikiRukia Kuchiki et Renji Abarai ont suffisamment intéressé ces personnages, tous plus exentriques les uns des autres. Mais ils sont surtout venus par ordre du Roi des Esprits qui veut reconstruire le Gotei 13.

On le revoit lorsque Renji et Ichigo arrivent à son palais, après s'être soignés et restaurés. Il les piège dans une fosse et détruit leur Zanpakuto afin qu'ils affrontent sans armes les Asauchi. Le but est qu'ils trouvent un Asauchi pour reforger leur Zanpakuto. Voyant qu'Ichigo n'a pas réussi, Nimaiya renvoie Ichigo dans le monde des Humains pour qu'il découvre la vérité sur ses origines. Quand ichigo revient et trouve son Asauchi, Nimaiya reforge son Zanpakuto.

Enfin, lors du chapitre 600, Nimiya arrive avec son Zanpakuto et s'apprête à affronter la Garde d'élite Quincy ainsi que Yhwach, Ishida et Jugram Haschwald. Il vainc très facilement la Garde d'élite Quincy mais Yhwach la ressuscite. Plus tard, il se prend 1 balle dans l'épaule puis une balle dans le torse, lui causant un trou.

Aptitudes et CompétencesModifier

  • 'Immense pression spirituelle : Comme il est un membre de la Garde Royale, Ôetsu a une immense quantité de puissance spirituelle.
  • Maître épéïste :Ôetsu étant le créateur des Zanpakutô, il est certainement l'un des plus grands maîtres dans l'art du sabre.

Il a vaincu la Garde d'élite Quincy sans aucune difficulté avant leur résurrection. Il doit certainement utiliser les technique de Zanjutsu parfaitement.

  • Forgeron : Il peut forger des Zanpakuto avec des Asauchi.  
  • Ôken : Nimaiya, comme tous ses collègues, possède l'Ôken greffé par le Roi directement sur son squelette, lui permettant de voyager dans et en dehors de la dimension royale. Il peut également accorder à d'autres le privilège de pouvoir venir au palais du Roi.

Zanpakutô :Modifier

  • Sayabuse.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .