Bleach Wiki
Advertisement

The Battle est le dixième épisode de Bleach: Thousand-Year Blood War et le 376e de la série Bleach.

Unohana entraîne Kenpachi à travers un combat à mort pendant qu’Ichigo et Renji vont s’entraîner auprès d’Ōetsu Nimaiya, le créateur du Zanpakutō.

Personnages par ordre d'apparition[]

  1. Kenpachi Zaraki
  2. Retsu Unohana
  3. Ichigo Kurosaki (flashback)
  4. Nnoitra Gilga (flashback)
  5. Royd Lloyd (flashback)
  6. Kaname Tōsen (flashback)
  7. Yhwach (flashback)
  8. Byakuya Kuchiki (flashback)
  9. Nozarashi (voix)
  10. Kenpachi Kiganjō (recollection)
  11. Yachiru Kusajishi (recollection)
  12. Renji Abarai
  13. Kon
  14. Ōetsu Nimaiya
  15. Mera Hiuchigashima

Résumé[]

Kenpachi-Montagne

Un jeune Kenpachi au sommet d'une montagne de cadavres

À peine ranimé que Kenpachi perd de nouveau conscience, en plein duel contre Unohana. Il remarque que ce combat lui rappelle la fois où il l'avait déjà affronté quand il était enfant. Plusieurs siècles auparavant, dans le Rukongai, Unohana cherchait un adversaire à sa mesure quand elle remarque une montagne de cadavres avec un jeune Zaraki se tenant au sommet. Lasse des innombrables batailles sans saveur, Unohana a pour la première fois éprouvé une joie inédite en affrontant cet enfant. Elle remarqua cependant que le jeune Zaraki se brida durant le combat, limitant inconsciemment sa puissance afin de ne pas tuer la première personne capable de rivaliser avec lui. Ce jeune homme ne perdra jamais cette habitude, ne dévoilant son véritable niveau que lorsqu'il est vraiment en danger de mort. Et se sentant coupable d'être la raison pour laquelle Kenpachi limite sa puissance, Unohana compte le tuer et le guérir, jusqu'à ce que Zaraki redevienne celui qu'il était à l'origine.

Kenpachi tue Unohana

Kenpachi transperce Unohana

Après avoir été ranimé une nouvelle fois, Kenpachi tranche violemment Unohana, qui ne tarde pas à se regénérer grâce au Kaidō et dévoile son Bankai, Minazuki, déclarant qu'elle a fini de jouer. Exalté, Kenpachi fonce sur Unohana et, après avoir encaissé à de multiples reprises les attaques de son Bankai, commence à réaliser qu'il dormait jusque là et se lâche enfin. Les échanges sont d'une violence inouïe. Kenpachi remarque qu'Unohana a préparé ce duel car elle sait à quel point celui-ci aime le combat ; quand celle-ci déclare qu'il ne peut y avoir qu'un Kenpachi par époque et qu'elle a veillé à ce que cet enfant rencontré ce jour-là devienne son successeur. Épanouie, elle dit adieu à Zaraki, seul adversaire ayant réussi à la rendre heureuse, alors que celui-ci la transperce à la poitrine. N'ayant pas eu assez de plaisir durant le combat, Kenpachi supplie Unohana de se relever, se mettant à pleurer. Mais celle-ci s'éteint déclarant qu'elle lui lègue désormais tout ce qui lui appartenait, y compris son titre de Kenpachi. Seulement quelques instants après qu'Unohana ait rendu son dernier souffle, Zaraki entend une voix venant de son Zanpakutō, qui se présente à lui...

Oetsu-Photo

Ōetsu accueille Ichigo et Renji, à sa manière

Pendant ce temps, Ichigo, Renji et Kon atterissent au Hōōden et reçoivent un accueil glorieux de la part d'Ōetsu Nimaiya et de nombreuses femmes au sein d'une maison luxueuse. Alors que le créateur du Zanpakutō s'amuse à humilier les protagonistes, celui-ci est interrompu par Mera, l'une de ses subordonnées, qui lui rappelle de prendre les choses au sérieux. Rentrant dans le véritable Hōōden, Ichigo et Renji tombent au fond d'un trou. Nimaiya leur révèle alors que toutes les femmes qu'ils ont vu jusqu'ici n'étaient que des Zanpakutōs avant d'invoquer leurs sabres brisés afin de les entailler de nouveau. Derrière eux, d'autres Zanpakutōs, les Asauchis sont prêts à en découdre et Nimaiya promet aux 2 Shinigamis de reforger leur Zanpakutō s'ils réussissent à les battre. Au terme de 3 jours de combat acharné, Renji est parvenu à battre ses adversaires tandis qu'Ichigo a échoué. Nimaiya déclare que ce dernier n'est pas un véritable Shinigami et qu'il est temps qu'il rentre chez lui. Ajoutant qu'il est interdit de séjour à la Soul Society, il renvoie de force Ichigo dans le Monde Réel, déclarant qu'il a besoin de découvrir ses origines, même s'il ne peut plus revenir une fois la vérité découverte.

Mots-Clés[]

Article détaillé : Mots-Clés

Kenpachi[]

Mot-Clé-18

Le titre de "Kenpachi" est transmis dans la Soul Society depuis plus de mille ans.

Son nom est connu partout dans la Soul Society, bien sûr, et parfois le détenteur du titre a l'influence de rejeter même les ordres du Central 46 et des nobles.

Ce qui les définit est de toujours chercher un combat contre ceux qui sont plus forts qu'eux-mêmes et d'obtenir plus de force afin de combattre toujours plus.

À une époque, "Kenpachi" était une seule personne. Afin d'obtenir le nom donné à ceux qui vivent vraiment dans la bataille et aiment se battre, seule la force est nécessaire, quelle que soit l'origine ou le statut, et elle a été héritée par duel depuis des générations.

Il est d'usage que le capitaine de la 11e escouade du Gotei 13 soit détenu par celui qui a le titre de "Kenpachi", et il y a beaucoup de soldats forts qui sont toujours désireux de se battre.

Hōōden[]

Mot-Clé-19

Le palais d’Ōetsu Nimaiya, qui est reconnu dans l'histoire de la Soul Society comme le créateur du Zanpakutō et l’un des membres de la Division Zéro.

Tous les Zanpakutō ont été forgés par Ōetsu, lui donnant le titre de "Tōshin".

Après avoir traversé la pancarte qui dégage un éclat magnifique et flashy, vous serez accueillis dans un hall grandiose par des femmes étincelantes.

Mais le véritable Hōōden est une cabane qui se dresse tranquillement sur la falaise au bout du Galaxy Phoenix Hall... que l'on peut dire être un paradis.

Musique[]

Différences avec le manga[]

Navigation[]

Chronologie des Épisodes
Précédent Prochain
The Drop Everything But the Rain
Advertisement